» Les travaux

AMENAGEMENT ET RENATURATION

Aménagement de la Plaine des Monges à Launaguet

D’un point de vue historique, la plaine des Monges correspond à une ancienne zone marécageuse peu à peu défrichée par des religieux installés à la ferme des Monges. Soumis encore actuellement aux risques d’inondations, la plaine des Monges constitue une zone naturelle préservée de toute urbanisation. Elle comprend un ensemble diversifié de milieux humides (Hers, ruisseau de la Pichounelle, mare de la Fourragère, réseau de fossés, sources en pied de coteau), de zones agricoles (céréales et maraichage), de prairies et friches ainsi qu’un réseau de haie. A la suite d’une réflexion engagée par le SMBVH, la commune de Launaguet et diverses associations, plusieurs opérations visant préserver, restaurer et connecter entre eux ces milieux naturels remarquables ont été conduites.

Aménagement du lit et des berges de l’Hers

Préparation & entretien : équipe rivière SMBVH

Réalisation : entreprise NAUDIN - 120 000 € TTC

Aménagement d'un seuil de fond - LaunaguetAménagement d'un seuil de fond - Launaguet

Ces travaux réalisés au cours de l’automne 2011 ont permis de renaturer le lit et les berges de l’Hers sur un linéaire de 600 mètres au niveau du gymnase de la Palanque. Les interventions ont consisté à créer des seuils de fond, aménager certaines berges, diversifier les écoulements dans le lit, créer des cheminements sur berge, végétaliser le cours d’eau par plantation d’arbustes et d’hélophytes adaptés et reconstituer le substrat du fond du lit. A noter que plus de 1200 tonnes de galets et graviers ont été mis en place au fond du lit. En effet, les travaux de recalibrage du lit réalisés au début des années 80 ont entre autres conduit à une accélération de la vitesse du courant avec une érosion accrue qui se fait aux dépens du fond : la rivière s’enfonce dans son lit. La couche de sédiments mobilisables (galets, graviers, sables) étant peu épaisse, la roche mère (marne) apparaît au fond du lit ce qui signifie la disparition de toute la vie liée au substrat de la rivière (autoépuration, habitat pour les invertébrés, substrat de la végétation aquatique et abris pour les jeunes stades de poissons).

Définition d’un plan de gestion et restauration physique de la mare de la Fourragère

Réalisation, entretien & suivi : SMBVH, Ville de Launaguet, CATEZH Nature Midi-Pyrénées - cellule d’assistance technique à la gestion des zones humides en Midi-Pyrénées, entreprise FRONTON TP et club CPN - connaître et protéger la nature - 3 000 € TTC

D’une superficie de 584 m², la mare de la Fourragère située à la lisière du tissu urbain est reconnue pour son grand intérêt environnemental. Elle recèle de nombreux habitats et espèces d’intérêt patrimonial (amphibiens et flore, notamment la fritillaire pintade). Par manque d’eau et d’entretien, comblement et pollution (déchets), ce milieu rare dans le nord-est toulousain était dégradé et menacé.


Visite de l'Hers renaturé par les élus - Launaguet

Un plan de gestion a ainsi été élaboré. Il a permis et permettra de :

  • Conserver et favoriser la fonctionnalité de la mare,
  • Améliorer la connaissance du fonctionnement du site,
  • Préserver les habitats et espèces d’intérêt patrimonial,
  • Désenvaser, reprofiler les berges et favoriser l’alimentation en eau de la mare,
  • Faire connaître le site au grand public en accord avec la sensibilité des milieux,
  • Optimiser les relations entre milieu terrestre et aquatique dans une logique de corridor écologique.

Sur ce dernier point, la commune de Launaguet, le CPN et l’association Arbres et Paysages d’Autan ont lancé un chantier de plantations entre la mare et l’Hers dans le cadre du Plan d’Action Territorial (PAT) Hers-Mort – Girou avec le concours de l’Agence de l’eau Adour-Garonne et du Conseil Régional Midi-Pyrénées. Sur 2 ans, 500 mètres de haie, 18 bosquets et un espace boisé seront créés. En 2011, les arbustes ont été plantés par les jeunes de la commune au titre des VVV (Ville, Vie, Vacances). En échange des travaux effectués, les adolescents ont profité d’une journée de ski en Ariège.

Lasbordes à Balma

Aménagement du lit et des berges de l’Hers – (réalisation : équipe rivière SMBVH & entreprise FRONTON TP - 40 000 € TTC / préparation & entretien : équipe rivière SMBVH)

L’automne 2011 a également vu la réalisation d’une opération de renaturation du lit de l’Hers sur un linéaire de 500 mètres à Lasbordes sur la commune de Balma. Comme aux Monges, l’opération a permis de faire « revivre » ce secteur dégradé du cours d’eau. Toutefois, à la différence du site de Launaguet, la majorité des interventions ont été réalisées en interne par l’équipe rivière du SMBVH avec l’appui d’une pelle hydraulique. Dans une démarche de développement durable, une grande partie des végétaux utilisés (branches et boutures de saules, arbres pour la réalisation d’épis, broyage de branches pour le paillage des plantations) furent prélevés à proximité immédiate du site.

 La Sausse à L'Union

Aménagement du lit et des berges de la Sausse – (réalisation : équipe rivière SMBVH & entreprise FRONTON TP - 58 000 € TTC / préparation & entretien : équipe rivière SMBVH)

Le cours aval de la Sausse au droit du lac du Palays a fait l'objet de deux tranches de travaux (2015 puis 2017) pour renaturer le lit du cours d'eau. Une attention particulière a été portée à la mise en valeur des abords dans cette zone très fréquentée (parcours santé du pourtour du lac). Par ailleurs, des mares ont été aménagées pour abosrber le surplus d'eaux apoortées par le réseau pluvial lors des orages. Ces aménagements ont été réalisés en collaboration avec l'ONF dans le cadre de la replantation d'une peupleraie.

Paleficat (Toulouse) et La Violette (L'Union)

Aménagement du lit et des berges de l'Hers-Mort – (réalisation : équipe rivière SMBVH & entreprises Cazal & Dinger Env. 185 000 € TTC - ADP 49 000 € TTC  / préparation & entretien : équipe rivière SMBVH)

L'Hers-Mort entre Toulouse et l'Union a fait l'objet de renaturation en deux tranches. En 2015, 420 mètres restaurés au lieu-dit Paléficat en rive gauche ; en 2017, 240 mètres réaménagés au lieu-dit La Violette en rive droite. Sur ce dernier site, les échanges techniques avec l'aménageur du nouveau quartier ont permis d'améliorer la gestion des eaux pluviales et leur restitution à la rivière.

L'Hers renaturé à La Violette (commune de L'Union)

 

La Seillonne à Pin-Balma

 Aménagement du lit et des berges de la Seillonne et restauration d'une zone d'epansion de crue – (réalisation : équipe rivière SMBVH & entreprise Fronton TP 11 000 € TTC - AD / préparation & entretien : équipe rivière SMBVH)

En parallèle des travaux de réfection du pont de la RD70, le SBHG a renaturé le lit de la Seillonne en 2016 sur 400 mètres au droit du lotissement de l'impasse de la Seillonne soumis au risque d'inondation. En plus de l'élargissement du lit destiné à augmenter sa capacité d'écoulement, un merlon a été localement arasé pour permettre l'expansion des eaux dans les champs en rive droite.

 

L'Hers-Mort à Escalquens et Labège

 Aménagement du lit et des berges de l'Hers-Mort et de la confluence du Ruisseau du Maury (réalisation : équipe rivière SMBVH & entreprise Cazal TP 250 000 € TTC/ préparation & entretien : équipe rivière SMBVH)

Cette opération importante (1 200 mètres de cours d'eau rénaturés) a été réalisée dans le cadre de l'appel à projet de la Région Occitanie et de l'Agence de l'Eau Adour-Garonne "Valorisons les zones inondables". Elle s'est déroulée en deux tranches (2018 et 2019). L'ampleur du remodelage du lit a été possible grâce à la maîtirse foncière du site, le SBHG ayant acquis, avec le soutien de l'Agence de l'Eau, les terrains situés en rive gauche à la hauteur de la confluence du Maury. L'opération est conduite en concertation étroite avec le SICOVAL, qui réalise la renaturation du Maury entre l'Hers et la station d'épuration de Castanet-Tolosan.

La confluence de l'Hers-Mort et du Maury réaménagée en 2019